• Peuple Corse



    U Core di a ghjente ùn si po vende
     


    Au début était la paix...


    Les peuples Corses, peuples de bergers pacifiques, se nourrisaient de lait, de miel et de viande de chèvre.
     


    Mais les iles suscitent la convoitise des grandes puissances, et bientôt la Corse voit déferler sur son sol les premiers envahisseurs contraignant les habitants de l'ile à prendre les armes.
                Dans une résistance multi séculaire se forge progressivement le sentiment d'appartenance à une nation : La nation Corse.
    Après une révolution de 40 années contre la tyranique République de Gênes, en 1755 (40 avant le révolution Francaise) la Corse se dote d'une constitution démocratique et d'institutions modernes. La séparation des pouvoir est ordonnée, les femmes acquièrent le droit de vote, une université, une monnaie, une armée et une marine nationale sont créées, l'agriculture est lancée, le Dio vi Salvi regina devient l'hymne de la nation et le drapeau blanc à tête de maure représente le symbole de la Corse indépendante...
    Partout dans l'Europe des lumières l'œuvre de Paoli est saluée avec enthousiasme.
    Voltaire lui tresse des louanges et la Corse est citée en exemple comme « l'ile de la justice », « l'ile de la lumière ».
    La révolution Corse est si célèbre que des bruits parviennent aux colonies anglaises où les patriotes s'apprêtent eux aussi à faire leur révolution contre l'oppression.
    Mais Gênes, jalouse, voyant qu'elle perd une souveraineté usurpée sur la Corse, vend l'ile et son peuple à la France en 1768 avec la promesse de celle-ci « que les corses soient étouffés dans leurs montagnes ».
    La guerre entre la Corse et la France est inévitables.
    En Octobre 1768 l'armée Corse est d'abord victorieuse à Borgu où l'armée française est défaite.
    Mais en 1769 un corp expéditionnaire de 30000 hommes débarque dans l'ile, et le 8 mai le Trône de la liberté est noyée
    dans le sang à Ponte Novu.
    Paoli est contraint à l'exile, et les Corses qui refusent de vivre soumis sur leur terre à un état étranger et violent n'ont d'autres choix que de reprendre le dur chemin de la résistance armée.
     
    Les Corses d aujourd'hui sont les héritiers de cette résistance qui se poursuit, sous d'autres formes, mais avec le même but :




    La liberté du peuple Corse...



    http://membres.lycos.fr/culturacorsa/index.php

     


    FLNC So Elli Histoire de la Corse

  • Commentaires

    1
    pascal
    Mercredi 18 Octobre 2006 à 18:33
    je ne conaissais pas
    je ne connaissais pas bien la corse... cet article résume bien l'histoire et les motivations des résistants qui sont injustement appelés "terroristes" à la télé ... moralité: ne croyons pas la télé!!! (...)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :