• Déclin sans précédent de la biodiversité

    L'activité humaine élimine près d'un pour cent des autres espèces de la planète chaque année, rapporte une étude publiée vendredi par la Société zoologique de Londres.

    Cette étude, réalisée en collaboration avec le Fonds mondial pour la nature (WWF) et le Réseau mondial de l'empreinte écologique (Global Footprint Network) révèle que plus du quart de la population d'animaux, d'oiseaux et de poissons a disparu depuis les années 70.

    « Vous devez retourner à l'extinction des dinosaures pour observer un déclin aussi rapide », a déclaré Jonathan Loh, éditeur du rapport. Les causes principales de ces extinctions sont la pollution, l'agriculture, l'expansion urbaine, la pêche excessive et la chasse, analyse le rapport.

    « Entre 1960 et 2000, la population mondiale a doublé, et pendant cette période, la population animale a décliné de 30 % », a déclaré Ben Collen, un des auteurs du rapport. « Ce déclin a sans aucun doute été causé par l'homme ». Entre 1970 et 2005, le nombre d'espèces animales terrestres a chuté de 25 %, les espèces animales marines de 28 % et d'eau douce de 29 %.

    Ce déclin de la biodiversité intervient à une époque où la population humaine utilise 25 % de plus que ce que la nature peut remplacer, ajoute l'étude.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :